Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par cinabre

Ce titre m'a sauté aux yeux...
       Surtout pour ce temps que nous traversons si brutalement, si abruptement!

J'avais déniché ce livre tout en bas d'un rayonnage.
Les petites librairies ont des trésors mais il y faut aller " à la chasse"!
Faute de place, les livres s'entassent, les lecteurs les déplacent, les mélangent.. On fait comme eux à notre tour, avec cette sorte de fébrilité qui ne peut se comprendre qu'entre "accros"!

VOYAGE EN DÉSESPÉRANCE . Nicole FABRE

 Nicole FABRE, l'auteur de ce livre est juste sur le plateau de KTO. C'était en 2011... Ce qui explique que son livre soit "en-dessous"
J'ai souvent évoqué une "autre" Nicole Fabre, pasteur, présente dans de nombreuses émissions..et que j'apprécie beaucoup aussi..

"... Le désespoir est violent, souvent explosif. La dépression fait partie des pathologies. La désespérance est plus discrète. C'est une perte obscure, la perte de l'espérance sur laquelle étaient construits des choix de vie, l'amour de la vie. Il peut arriver qu'elle engendre des crises de désespoir, qu'elle se développe en dépression. Mais l'état de désespérance, en raison de sa discrétion et de la lenteur de sa gestation, passe souvent inaperçu.
.../....
Ce livre est un appel. Un appel à l'écoute de la désespérance qui peut-être habite nos proches et parfois nous habite nous-mêmes. Un appel à la compassion envers ceux qui souffrent de désamour. Un appel pour que, ayant reconnu désespérance et désamour, on œuvre pour s'en arracher. Si nous parvenons à traverser la désespérance pour aller au-delà, nous gagnerons à cette longue marche un approfondissement personnel, un ancrage plus juste dans le réel, dès lors plus d'humanité. » [Nicole Fabre]


          Rien à ajouter.
Une chance, celle de pouvoir l'écouter.
Un livre d'une terrible actualité! 


Je n'ai pas écrit volontairement pasteur au féminin..Certains me déchirent les oreilles avec les "REURE."..Procureure..auteure..et j'en passe...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article